Contacter l'équipe Passerelle

Via
le formulaire
Par téléphone au 03 80 79 30 68*
*appel non surtaxé
Orientation Programme Grande Ecole

Intégrer une école de commerce après un BTS, un DUT ou une licence

  1. Home
  2. PassMag
  3. Intégrer une école de commerce après un BTS, un DUT ou une licence

Intégrer une école de commerce après un BTS, un DUT ou une licence

Vous êtes actuellement en cursus de niveau bac+2 ou bac+3 ? Vous voulez poursuivre vos études en master en école de commerce après l’obtention de votre diplôme, mais vous êtes un peu perdu ? Voici quelques pistes pour y voir plus clair dans la poursuite d’études.

Etudiants en BTS, DUT, licence : les admissions parallèles vous sont destinées

Les admissions parallèles, qu’est-ce que c’est ? Les admissions parallèles ou admissions sur titre (AST) permettent d’intégrer une école après l’obtention d’un premier diplôme, comme un DUT, un BTS, un bachelor ou encore une licence. Dans le cas des écoles de commerce, les AST permettent d’intégrer le Programme Grande Ecole sans passer par la case prépa.

De nos jours, les Grandes Écoles recrutent en moyenne 40% de leurs effectifs en admission sur titre après un bac+2, 3 ou 4. Pour cela, plusieurs possibilités : l’admission peut se faire soit sur dossier, soit via un concours d’admission propre à l’école, soit via un concours commun à plusieurs écoles, comme c’est le cas pour le concours Passerelle.

 

Pourquoi poursuivre ses études jusqu’au master bac+5 ?

La poursuite d'études après un bac+2 ou un bac+3 offre de nombreux avantages :

Master en école de commerce : un cursus adapté aux exigeances des entreprises

Pour les étudiants lassés des formations théoriques, la poursuite d’études en école de management est l’alternative parfaite pour bénéficier d’un cadre plus professionnalisant et, au final, faire valoir sa double-compétence (scientifique / managériale par exemple).

Ce type de formation permet d’obtenir un deuxième diplôme plus adapté aux exigences de l’entreprise.

En effet, si les diplômes de niveau bac+2 / 3 ou 4 offrent déjà un solide bagage, la plupart sont encore très théoriques. Dans un monde du travail toujours plus exigeant, les entreprises cherchent de plus en plus de jeunes talents opérationnels dès leur premier emploi.

 

Témoignage d’étudiants de nos écoles

Anthony, titulaire d’un DUT Techniques de Commercialisation et diplômé du Programme Grande Ecole.

« Le Programme master s’inscrit dans la continuité de mon DUT.

Dans le cadre du concours Passerelle 1, j’ai été admissible dans six écoles. J’ai ensuite passé les oraux et j’ai été admis dans les 3 écoles que j’avais choisies. 

Dans ma promo, beaucoup de mes camarades venaient, comme moi, de DUT. Et nous nous sentions à 100 % dans notre élément ! Aucune des matières proposées en Programme Grande Ecole ne nous était totalement inconnue : marketing, communication, études de marché, comptabilité, logistique… Nous étions également habitués aux travaux de groupe. Ce cursus s’inscrit vraiment dans la continuité de mon DUT. »

Célia, titulaire d’un BTS Négociation Relation Client et étudiante en master Grande Ecole.

« A l’école, on repart tous sur les mêmes bases, quelle que soit notre filière d’origine. 

Etant issue d’un BTS, l’école de commerce m’a longtemps semblé quelque chose d’inaccessible. Mais je souhaitais décrocher un diplôme de niveau bac+5, avec une forte dimension internationale, dans l’objectif de travailler en Asie plus tard. Je recherchais aussi la possibilité de faire un parcours en alternance. C’est pourquoi j’ai décidé de tenter le concours Passerelle 1.

J’ai été admissible dans toutes les écoles puis, après les oraux, j’ai été admise dans les cinq écoles que j’avais présentées ! 

Aujourd’hui, je suis ravie d’avoir sauté le pas et intégré une Grande Ecole de Commerce. Nous avons énormément de travaux en groupe, avec des étudiants issus d’horizons très divers : prépas, BTS, DUT, licences… Une dimension multi parcours prise en compte dans le programme, qui reprend les bases en marketing, statistiques ou management. L'entraide est également de mise : les sortants de prépa nous donnent un coup de main en statistiques ou en microéconomie, tandis que ceux de mon profil les aident en management ou en techniques de vente. »

Voir tous les articles